Essai du drone

J’ai profité d’un beau crépuscule sur le plateau de Gergovie pour essayer le drone récemment acquis, celui-là même qui me servira à vous montrer les paysages que je vais traverser tout au long de mon voyage en Europe du nord, mais aussi pendant les petits roadtrip que je vais effectuer par-ci par là, le prochain se déroulera du 12 au 18 août en Haute-Loire !

 

 

Les petites routes du Cantal

Le but était de me rendre au milieu de nulle part, je dois dire que je n’ai pas été déçu !

Une sortie de 4-5h avec quelques arrêts prévus ou non, dont un pour prévenir un départ d’incendie et un autre pour trouver le moyen de contourner un chemin bloqué par une énorme congère ! Ce qui se solda par un demi-tour après avoir bien galéré avec la grosse…

Un grand soleil et une température parfaite pour cette journée de Mars qui fait du bien au moral ! Cependant faites bien gaffe aux nombreux virages parsemés de gravillons et de bouses de vache dans ces coins là !

Voici la vidéo concoctée à partir de cette sortie, je test encore des choses pour voir ce que je peux facilement améliorer.

Voici le trajet effectué, vous trouverez ici les points d’intérêts proches de cette route :

Voir dans le détails

Je me suis essayé à un chemin roulant pour relier le col de Fortunier situé après Pradiers, jusqu’au col de Chamaroux, aucuns soucis pour rouler sur ce type de chemin avec un trail, par contre si par hasard vous souhaitez l’emprunter, évitez de le faire en hiver ni même fin d’automne / début du printemps, la neige est tenace sur certains virages proches du col de Chamaroux !

PS : l’incendie semble avoir commencé par une bête cigarette jetée dans un fossé, amis automobiliste, vous avez un cendrier dans votre voiture, vos mégots n’ont rien à faire dans la nature et encore moins non éteints.

L’aventurier frilleux

Le col de la Croix Saint Robert en hiver ? Pas forcément une bonne idée…

Voici le trajet initialement prévu :

Départ de Beaumont pour rejoindre le Mont-Dore, passer le col de la Croix Saint Robert jusqu’à Chambon sur Lac, puis prendre la D5 jusqu’au lac d’Aydat puis finir la boucle en passant par Chanonat.

Il sera bien évidemment au programme d’une autre ballade du dimanche… plus ensoleillée

Et c’est l’hiver suivant que je retente le coup, en bonne compagnie !

Mais l’hiver, il faut bien s’y résoudre, n’est pas la saison idéale pour gravir des cols !!